Histoire :

Aujourd’hui, Villetelle compte 1358 habitants.
Tout près du site d’Ambrussum et du pont d’Ambroix, vous découvrirez dans la boucle du Vidourle, le village de Villetelle.
Mentionnée dans les écrits dès 1156, sa chapelle était le centre d’une petite     « villette » de 75 habitants.

Du XIVème au XVème siècle, le Vidourle a vu de nombreux moulins s’édifier sur ses berges.

En 1662 apparut le premier seigneur de Villetelle et de son château : Louis de Rochemaure qui sera enterré dans l’église du village quelques années plus tard, en 1682.

Le Château, ensuite vendu pendant la révolution comme bien national deviendra en 1806  la propriété du marquis de Rochemaure pour être cédé après sa mort en 1855 à la famille BENEDITE, propriétaire actuel.

Curiosités et Sites :

– l’Oppidum d’Ambrussum, la Via Domitia avec ses pavés, le pont romain et  l’ancienne auberge ;
– les berges du Vidourle avec le site de la Roque ;

– L’ancien moulin fortifié de Carrière du XIIème siècle ;

– l’église romane St Géraud du XIIème siècle ;

– le chemin des Capitelles ;

– le parcours de santé.

Activités :

Deux zones artisanales et les aires autoroutières emploient plus de trois cents personnes.

La vie associative très dynamique et conviviale offre des activités culturelles et sportives variées.

Les amateurs de marche ou de course pédestre pourront s’adonner à leur passion grâce au parcours situé en plein cœur de la garrigue.

La pratique du canoë permet des promenades sur le Vidourle jusqu’à la Roque de St Sêriès.

Quelques dates concernant VILLETELLE

1154     4 religieuses de l’abbaye de Saint Genies des Mourgues (fondée en 1019) font leur résidence à Notre Dame du pont AMBROIX sur le VIDOURLE. L’appellation « Puech des Mourgues » (Rocher des nonnes) en témoigne.

1156     La Chapelle Saint Guirauld de VILLETELLE est citée dans le cartulaire de Notre Dame de NÎMES.

13 avril 1257   Raymond GAUCELM V déclare tenir du roi, outre LUNEL, chef lieu de la baronnie…. VILLETELLE (parmi d’autres Villette).

1295     VILLETELLE compte 15 feux et 75 habitants (SATURARGUES 9 et 45, VERARGUES 6 et 30).

1334     (AD de l’Hérault, G 2178) : Etienne et Jacques CALCADELS vendent à  Jean VICTOR, d’AIMARGUES, en franc alleu, la moitié du moulin sur la rivière de VIDOURLE sous le pont AMBROIX vers LUNEL, appelé VINHAYROL.

17 septembre 1334    Actes par lesquels les habitants des Villettes sont obligés de contribuer aux frais qui se font pour la défense des Garrigues (AC LUNEL DD8. 2197).

1336     Ordre du roi Philippe de VALOIS de poursuivre certains habitants de GALLARGUES pour excès commis sur les territoires de LUNEL et de VILLETELLE (AC LUNEL, AA3. 1684).

31 août 1336  Transaction entre les habitants de s Villettes (dont VILLETELLE) et le seigneur de MARSILLARGUES et TAMERLET,  par laquelle il est permis aux habitants desdites villettes de faire dé paitre leurs bestiaux dans les palus de la terre de TAMERLET, en deçà du VIDOURLE, et d’y prendre des herbes sèches et de sanhe. Lesdits habitants auront le même privilège quand même elles seraient réduites en culture, mais seulement après les fruits. Ils pourront aussi y chasser et pêcher tant de jour que de nuit, avec bâtons, fichouires, chiens et rejetals, tant sur la terre que sur l’eau ; sauf qu’ils ne prendront aucun lapin, perdreaux, faisans et faucons et ne pourront pêcher dans les anciennes pêcheries du seigneur, ni dans celles qu’il y pourrait nouvellement faire ; plus, il leur est donné pouvoir de construire un chemin la terre de TAMERLET, pour entrer et sortir desdits palus, avec leurs bestiaux, et d’y élever, tant qu’elles seront palus , des cabanes de sanhe et de joncs.

1373     La chapelle Saint GUIRAUD de VILLETELLE est en possession de Me Anthoine  CHALMENSAC. Elle était grevée de 4 salmées de blé et d’une livre de poix en faveur du prieuré de Saint Martin ( de GALLARGUES).

10 novembre 1395     AC de LUNEL AA3.  Ordonnance du viguier de LUNEL portant défense de faire dé paître dans les vignes et olivettes, de laquelle Ordonnance les habitants des villettes furent appelants, disant que si elle était exécutée, ils seraient réduits à une extrême misère, ne pouvant nourrir leur bétail, qui les aidait à gagner leur vie et subsistance.

1407     Pierre DUCROT, prêtre, reconnait à Noble Jean VALETTE et Marguerite TARAGON mariés, la 4ème partie du moulin de VENDRAN indivis avec DURAND, CAMBAR et Bernard SOLIE de GALLARGUES.

1er janvier 1491                            Expertise faite au nom du roi, des resclauses des moulins de LIQUIS appartenant par indivision à Noble Jean de VERGEZE et  aux héritiers de feu Simon DEFERRE ;

… « Nous sommes informés tant par gens que par les teneurs dudit ancien instrument que, au dessous des dits moulin et du pont AMBROIX, avait un autre moulin appelé de ROUCAIROL, appartenant à feu Pierre de GANGES, dudit GALARGUES, auquel de longtemps démolie et gâté, et  que à présent n’y a ny maison ny resclause ». Il y est question aussi des moulins de VIGNEROL appartenant à Jean POURREAU, et de VAINDRAN appartenant à Nadal SOULIE et ses frères et à Louis OUDOYER.

Décembre 1593            Edit du roi ordonnant la vente de son domaine en Languedoc jusqu’à 6 000 livres de rente, pour emploi à la guerre de Piémont

1597     Aliénations des revenus du Domaine royal

19 janvier 1599                             Cassation par le parlement de TOULOUSE de la vente des villettes de la Baronnie de LUNEL ; VILLETELLE avait été acquis par un LA CROIX (de la famille de CASTRIES)

1600     AD Hérault. G2178. Sentence portant que les tenanciers du moulin de VIGNEROL ou POURREAU payeront à André et Jean VALETTE la cense de 4 escus d’or, suivant la valeur qu’ils vaudront année par année.

1626    Louis de ROCHEMORE, quelques jours avant de mourir, lègue à son fils Charles les seigneuries de SOLORGUES et de VILLETELLE. Né en 1544 à LUNEL, Louis de ROCHEMORE, dit de BORDES, était seigneur de Saint Laurent, de la Vernède, de la Bruguière, de la Bastided’Englas, de Beauvoisin, de Tartuguières et de Bordes. Juge pour le roi à Lunel, conseiller du roi et Général en la Cour des Aides de Montpellier, Président et jugemage en la Sénéchaussée et siège Présidial de Beaucaire et de Nîmes, conseillé du roi en tous ses Conseils et maitre des requêtes en son Hôtel. Il était fils de François de ROCHEMORE dit de BORDES, seigneur de la Devèze, de Tartuguières et de Saint Laurent, docteur ès droits et juge royal de la ville et baronnie de LUNEL et de Magdeleine de BOZENE, dame de Saint Laurent et de la Bruguière (fille de Jacques de BOZENE dit de SOMMIERES alias du CAYLAR, seigneur du Caylar, d’AUBAIS, MONTMIRAT et autres lieu. Charles de ROCHEMORE, son fils, 1596-1646, fut Conseillé du Roi, président et juge-mage e la sénéchaussée et siège présidial de NÎMES. Il était     l’époux  d’Isabeau de BOCAUD, fille de Pierre de BOCAUD, seigneur de TEYRAN, 1er Président de la Cour des Aides de Montpellier. C’est leur seul fils, Louis Hercule, qui le premier de ROCHEMORE, est qualifié de Seigneur de VILLETELLE, où il mourut le 23 mai 1682, il fut enterré dans l’église.